mercredi 23 mars 2011

Les cinq stances sur l'Amour




En langue indique : Premapañcaka
En tibétain : dga' bcugs lnga pa

Hommage à l'éveillé

La manifestation est très charmante
N'étant pourtant que la coproduction conditionnée
Sans elle, le vide (S. śūnyatā)[1]
Serait sans désir et paralysé[2]

Le vide (S. śūnyatā) fait un excellent
Mari avec son corps sans pareil
Mais s'il perdait conscience
Ce serait la fin de leur bonheur (S. prīti-sukha)

Aussi par appréhension, mari et femme
Se rendent en présence du Guide véritable
Et celui-ci, comme auparavant
Les réunit dans l'amour

Ah qu'il est fort le Guide ultime !
Son expertise est étonnante
[Ce couple] indivisible en essence, sans ne s'appuyer sur rien
Se produit sublimement[3] en deux

Aucun attribut (S. lakṣana) ne leur manque
Sans tomber dans l'extrême de l'une ou de l'autre
Ils sont l'essence de toute chose
Et tout en étant dépourvu d'essence ils surgissent en permanence


Les Cinq stances sur l'Amour ont été composées par maître Maitrīpa. Elles ont été transmises oralement par guru Vajrapāṇi qui les a traduites avec lotsāva rma ban[4].

***
toh: 2259

[1] La vacuité évidemment, mais il faut bien un substantif masculin pour faire tenir l'allégorie
[2] Litt. ngos = côté et 'ching ba = attaché, ligoté. La version de Narthang a cependant 'dod pa mo dngos 'ching bar 'gyur/
[3] anuttara : insurpassable en transcendant la dualité
[4] rma lotsāwa (rma ban chos 'bar S. dharmajvāla 1044-1089), traducteur de plusieurs textes de la main d'Advayavajra

Texte tibétain en Wylie

[226:6] rgya gar skad du/ priṇapañcaka
bod skad du/ dga' bcugs lnga a/

sangs rgyas la phyag 'tshal lo/

snang ba mchog tu gcugs pa ni//
rten cing 'brel 'byung tsam nyid de//
med par gyur na stong pa nyid//
'dod pa med ngos 'ching bar 'gyur// (Narthang : 'dod pa mo dngos 'ching bar 'gyur/

stong nyid shin tu mchog gyur pa'i//
mdza' bo dpe med gzugs ldan gang*//
de dang brgyal byed na ni// Narthang : de dang rgyal byed na ni/
[227] dga' bde'i btso bo brlag par 'gyur// Narthang : dga' ba de'i gtso bo brlag par 'gyur/

de phyir dogs pas khyu shug gnyis//
bla ma dam pa'i spyan sngar gnas//
de yis de dag sngon bzhin du//
dga' bas lhan cig gcugs par mdzod//

e ma'o bla ma mchog mkhas ni//
'di lta bu la mkhas pa mtshar//
rang bzhin gnyis med dmigs pa med//
bla na med par gnyis ka skyes//

mtshan nyid thams cad yang dag rdzogs//
mtha' gnyis rnam par spangs pa ste//
dngos po kun gyi ngo bo nyid//
rang bzhin med par rtag tu shar//

dga' gcugs lnga pa slob dpon mai tri pas mdzad pa rdzogs so// bla ma phyag na'i zhal snga nas dang*/ lo tsA ba rma ban gyis bsgyur ba'o//


19 | premapañcaka |pratibhāso varaḥ kāntaḥ pratītyotpādamātrakaḥ |na syāt yadi mṛtaiva syāt śūnyatā kāminī matā ||1||śūnyatātivarā kāntā murttyā nirupamā tu yā |pṛthak yadi kadācit syāt baddhaḥ syāt kāntanāyakaḥ ||2||dampatī śaṅkitau tasmāt gurorupasthitau puraḥ |nijaprītyā tayostena sāhajaṁ prema kāritam ||3||vāyusadgurupāṇḍityamahākauśalamīdṛśam |nijābedhanirālambāvubhau jātāvanuttarau ||4||sarvvalakṣaṇasampūrṇau caturdvayavivarjjitau |sarvvabhāvasvabhāvau ca niḥsvabhāvau sadoditau ||5|||premapañcakaṁ samāptam ||

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...