jeudi 30 août 2012

Ce karma qui fait les princes et les pauvres



"Prenez l'exemple de Prince Charles, qui est né comme le fils de la Reine Elizabeth. Pourquoi est-il né comme son fils? C'était uniquement possible à cause de son bon karma. Aucun décret n'a été publié qui déclare: "Il est autorisé de devenir le prince de l'Angleterre et vous, vous n'avez pas le droit de naître en cette position." Personne ne prend ce type de décision. C'est le résultat automatique du karma individuel que les gens ont accumulé dans le passé. Il avait réussi à accumuler le mérite pour devenir Prince de l'Angleterre, et les autres non. De la même façon, quand nous voyons des enfants qui meurent de faim en Afrique, la question se pose: "Pourquoi sont-ils nés en Afrique? Pourquoi souffrent-ils ainsi?" C'est parce qu'ils sont nés comme des êtres humains à telle époque et en tel lieu en Afrique. Quelqu'un les aurait-il forcés à y prendre naissance? Non, personne ne force ainsi des êtres vivants à naître. Le fait que des gens naissent dans ces conditions est dû à leur manque de mérite. De ce point de vue, il est essentiel d'accumuler du mérite. Quand on a du mérite, il est possible de naître comme le prince de l'Angleterre. Quand on manque de mérite, il est possible de renaître comme un enfant qui meurt de faim en Afrique. Réfléchissez bien à cela et voyez comme il est nécessaire de créer du mérite."


(His Eminence Khenchen Thrangu Rinpoche, King of samadhi, p. 47)

"To be born an Englishman is to win first prize in the lottery of life." Cecil Rhodes

***

"Take the example of Prince Charles, who was born as Queen Eliza­beth's son. Why was he born as her son? It was only possible through his own good karma. There is no one who issued the decree, "He is allowed to be the Prince of England and you are not allowed to be- born in that position." No one makes this decision. It is the automatic result of peo­ple's individual karmic accumulation created from the past. He had somehow gathered the merit to become Prince of England while other people did not. In the same way, when we see children dying of starvation in Africa, it raises the question, "Why were they born in Africa? Why do they have to suffer this way?" It is because they were reborn as human beings at this particular time and place in Africa. Did anyone force them to be reborn there? Did someone say, "Now you must be reborn in a place in Africa where you will starve to death"? No, no one forces living beings to be reborn in this way. The fact that people are born into such circum­stances is because of lacking merit. From that standpoint, it is definitely very important to accumulate merit. Having merit, one can be born the Prince of England; lacking merit, one may be born as a starving child in Africa. Think about this and see that there is a definite need to create merit."

mardi 28 août 2012

La réincarnation de Steve Jobs



Pour ceux qui se sont posés la question "Où est Steve Jobs maintenant ?" (et pour ceux qui ne se la posent pas), plus besoin de clairvoyance, parce que la réponse se trouve désormais à la portée de vos tablettes tactiles, grâce à la secte bouddhiste Dhammakaya et son abbé actuel Phra Thepyanmahamuni. Selon ce dernier, Steve Jobs se serait réincarné en "un esprit de la terre de niveau intermédiaire appartenant à la branche des yakkhas  Vidhaydhara. Sa demeure céleste se situe dans un monde parallèle à la terre près de son ancien bureau." "Yakkha" est la forme pāli de "yakṣa". Il est donc un yakṣa vidyādhara, tout comme Vajrapāṇi au début de sa carrière.

Grâce à la secte, soucieuse du poids des mots et de la force des images, nous savons que les choses n'ont pas mal bougé dans les six mondes qui ont profité de progrès technologiques très similaires aux nôtres. Les yakkha ne se promènent plus en pagne et se sont faits refaire le visage. Ils utilisent désormais des armes high-tech dernier cri. Fini également les habitations sans le confort indispensable, digne des Sims. Voici où habite et travaille désormais le yakṣa Steve Jobs.


Cette réincarnation, Steve Jobs la doit évidemment avant tout à son bon karma accumulé grâce aux énormes progrès qu'il avait fait faire à l'humanité. Mais c'était aussi un patron colérique et cette colère aurait pu lui causer une renaissance bien moins heureuse, s'il n'y avait pas eu ce petit groupe de personnes, membres de la secte, qui avaient fait faire une statue de Dhammakaya à son nom. L'actuel mérite de Steve Jobs provient en fait de la lumière au centre de son corps, qui a son origine dans l'activité de ce petit groupe d'adeptes.



La secte bouddhiste Dhammakaya pratique la technique dite Dhammakāya, qui permet de développer cette lumière au centre et qui vous donne accès à des mondes comme celui des yakkhas vidhaydhara. Et franchement, qui ne meurt pas d'envie d'y aller après sa mort ?

MàJ170912 Une vidéo "namthar" de Steve Jobs (ཇོ་པོ་སི), sous-titré en tibétain. Partie 1, Partie 2.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...