jeudi 22 août 2013

Transmissions récentes du Kalacakra



Le cycle de Kālacakra (T. dus kyi ‘khor lo) a pour objet le Temps (kāla) et les cycles (cakra) des planètes. Il est souvent considéré comme le sommet du vajrayāna. Il s’est répandu au Tibet à travers deux transmissions, appelées les systèmes de rva (T. rva-lugs) et de ‘bro (T.'bro-lugs), qui descendent respectivement de rva Lo tsA ba Chos rab (né en 1016) et de 'bro-ston Lo tsA ba dKon-mchog srung. Le dernier système était ultérieurement transmis au sein l’école Jonang, dont les monastères furent annexés au 17ème siècle par le cinquième Dalai-Lama (1617 - 1682). La transmission du Kālacakra s’est cependant poursuivi. Et le premier Kalou Rinpoché (1905 - 1989) fut le détenteur à la fois de l’école Shangpa kagyu comme de la tradition de Kālacakra du système Drolouk.

Il avait transmis « la cape de Kālacakra » à son disciple Bokar Rinpoché (1940-2004). Il semblerait que le premier Kalou Rinpoché n’avait pas pu transmettre la totalité des six yogas du système du Kālacakra à son successeur, ne disposant pas de tous les textes nécessaires en Inde. Il semblerait aussi que la tradition Jonang ne se soit pas éteinte au Tibet, car il n’y a pas très longtemps on y aurait redécouvert des monastères Jonangpa. Bokar Rinpoché avait souhaité compléter la transmission des six yogas du Kālacakra en invitant Khenpo Kunga Sherab (1936- ) de Dzamthang (Tibet) au mois d’avril-mai en 2004 au monastère de Mirik. Le Dalai-Lama aurait également reçu cette transmission du même maître. Il aurait d'ailleurs reconnu l’école Jonang comme une "cinquième école" du Tibet et fait don d’un terrain à Shimla en Inde, où fut construit le siège Jonangpa indien Takten Phuntsok Choeling Monastery.

Selon Wikipedia, Bokar Rinpoché transmit la cape de Kālacakra à son disciple Kenchen Kyabje Donyo Rinpoché, qui est l’actuel détenteur de cette transmission. Il lui avait également laissé la charge du monastère Bokar Ngedon Chokhor Ling à Mirik. L’enseignement et la pratique du Kālacakra Tantra y prend une place importante. Tous les ans au printemps, le grand rituel de Kālacakra y est conduit. Un centre de retraite a pour programme les six yogas de Niguma et le Kālacakra tantra. En 2011, Kenchen Kyabje Donyo Rinpoché avait donné un cycle d’enseignements sur le Kālacakra Tantra à des khenpos venus du Bhoutan et du Népal.

Yangsi Kalou rinpoché est l’actuel détenteur de la transmission Shangpa Kagyu.

MàJ22082013 Dan Martin nous signale que Khenpo Donyo Rinpoché a publié (en 2005) une Histoire du Kālacakra (dus 'khor chos 'byung in+dra nI la'i phra tshom) qui compte 727 pages. Elle est disponible au Tibetan Buddhist Resource Center sous la référence TBRC W00EGS1016994. 

***

Illustration : palais du maṇḍala de Kālacakra construit à Dzamthang (Tibet) selon la tradition de Tāranātha.

2 commentaires:

  1. Dear J,

    Interesting. So I think this is the same master who published several years back a huge history of the Kalacakra Tantra that I noticed only recently:

    'Bo-dkar Mkhan-po Blo-gros-don-yod, Bde-bar-gshegs-pa'i Ring-lugs Spyi dang Bye-brag Rgyud Thams-cad-kyi Rgyal-po Dpal Dus-kyi-'khor-lo'i Chos-skor-gyi Byung-ba Brjod-pa Thub-bstan Mdzes-par Byed-pa'i Rgyan Indra-nî-la'i Phra-tshom, Bokar Ngedon Chokhor Ling (Darjeeling 2005), in 727 pages!! I saw it listed at Tibetan Buddhist Resource Center, where its no. is W00EGS1016994. Now summer's over, so put away the eyeshades, it's time for some serious blogging! (Well, not all that serious.)

    Your,
    D

    RépondreSupprimer
  2. Dear Dan,

    Thanks for the reference. Yes the summer is over. Time to put away the Raybear sunglasses, the Drukpa swimming trunks and the sun lotion. Time to blog!

    And the Nyingma History?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...