dimanche 13 décembre 2015

La non-méthode de non-représentation qui ne s'enseigne et ne se pratique pas (ELF ch. 6)


Amaterasu de Chris Murray
Ensuite Pensée fulgurante demanda : "Eh Bienheureux, explique la méthode pour pratiquer cela." Le Guide dit :

Eh, grand être (sct. mahāsattva),
Comme cela ne se pratique pas
On l'adopte par le mode de la non-adoptation :
Ne pas rejeter les apparences, être sans représentation (sct. nirvikalpa)
Sans s'investir dans la non-représentation
La non-représentation est vive
La vivacité n'est pas représentée
La Base (tib. gzhi) de l'essence non représentée
Est la simple Intelligence qui est entrée dans son état naturel (tib. klungs su zhugs pa)
La Lumière manifeste libre de représentation est la Descente (tib. klong) de l'Intelligence 
Toujours présente en l'ainsité (sct. tathatā)
Sans concevoir, sans remémorer, sans se mouvoir
C'est la concentration (sct. dhyāna) des qualités universelles
La concentration se fait d'elle-même ; il n'y a rien à penser
Mais ce rien n'est pas investi (sct. apratiṣṭhāna)
Et la représention n'est pas interrompue
Elle est appelée "la Reine de la représentation"
Enseignée parfaitement par tous les Vainqueurs 
L'ainsité (sct. tathatā) sans conception ni analyse
"De l'eau versée dans de l'eau"
Cet investissement dans le non-investissement (sct. apratiṣṭhāna)
Est appelé "l'investissement universel"
Enseignée parfaitement par l'héros de l'éveil Tout excellent (sct. Samantabhadra)
Ce principe qui ne s'enseigne pas
N'a jamais été enseigné par les Vainqueurs
Et ne sera jamais enseigné par les Vainqueurs
Il n'est même pas enseigné maintenant !


Extrait du Tantra de l'effusion de la lumière fulgurante de l'authentique pensée éveillée souveraine, le sixième chapitre sur la non-adaptation de la non-pensée.

Attribué à Vairocana.

***

Texte tibétain en Wylie

De nas rdo rje sems dpas/ Kye bcom ldan ‘das ‘di nyams su blang ba’i thabs bshad du gsol/ ston pa bka’ tsal pa/

Kye sems dpa’ chen po/
nyams su blang du med pas na//
blang du med pa’i tshul gyis blang*//
snang ba mi spang rtog pa med//
rtog pa med la gnas mi bya//
rnam par mi rtog sa le ba//
sa le bar yang rtog pa med//
ma brtags ngo bo [579] nyid kyi gzhi//
rig pa ji bzhin klungs su zhugs//
‘od gsal rtog bral rig pa’i klong*//
ji bzhin nyid du ye gsal khyab//
bsam med dran med mi gy oba//
yon tan chen po bsam gtan ni//
bsam gtan nyid pas bsam du med//
me dpa nyid la mi gnas shing*//
rtog pa nyid las mi ‘gog pa//
‘di ni rtog pa’i rgyal po zhes//
rgyal ba rnams kyis yang dag bshad//
mi bsam mi dpyad de bzhin nyid//
chu la chu ltar shes par bya//
mi gnas pa la gnas pa ni//
‘di ni gnas pa chen po zhes//
kun bzang sems dpas yang dag bshad//
bshad du med pa’i don ‘di ni//
rgyal ba rnams kyis ma bshad de//
rgyal ba phyis kyang gsung mi ‘gyur//
da ltar nyid kyang ma bshad do//

Byang chub sems rje btsan dam pa rdo rje ‘od ‘phro ba’i rgyud las/ bsam med nyams su blang du med pa’i le’u drug pa’o//

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...