jeudi 25 juin 2015

Tout baigne (dans l'égalité foncière)



Extrait de L'amas de joyaux des Discours et des écrits (tib. mdo lung rin chen spungs pa) de Pamodroupa (1110-1170).

[579] « Il n'existe pas en trois véhicules, mais c'est le véhicule unique qui est imaginé comme trois [véhicules différents]. C'est afin de maîtriser les passions, que des portes de dharma (sct. dharma-mukha) au nombre de 84.000 ont été enseignées. Mais la Pensée authentique de tous les Éveillés est indifférenciée (S. nirbhinnākāra) et n'a qu'une seule essence. Les multiples (tib. dgu) véhicules que j'ai enseignés s'accordent aux capacités et aux aspirations de tous les êtres. Ainsi, c'est afin de pénétrer parfaitement la gnose qui montre la meilleure méthode (sct. upāya), que je les ai enseignés. » [Sūtra de lotus, Saddharma Puṇḍarīka ]

Extrait du Discours demandé par Kāśyapa (sct. Kāśyapaparivarta) : 
« Bienheureux, si tous les êtres nombreux et différents qui apparaissent du triple monde,
atteignent la quiétude (nirvāṇa), est-ce qu'ils seront uns ou multiples ?
L'éveillé repondit : Kāśyapa, puisque toutes les choses sont contenues dans l'égalité foncière (sct. samatā), elles sont unes, pas différenciées. »
Extrait du Discours qui montre que rien n'est dissocié de l'égalité foncière de la nature des choses (tib. chos nyid mnyam pa nyid las mi gyo bar tha dad par bstan pa’i mdo) :
« Par exemple, une seule lune dans le ciel
paraît multiple dans différents récipients d'eau.
De même, l'élément réel (sct. dharmadhātu) du véhicule universel
apparaît diversement selon les aspirations des êtres à convertir. »
Extrait du Laṇkāvatāra sūtra :
« Tant qu'il a des perceptions (scr. saṃjñā),
On n'aura pas atteint la fin du véhicule.
C'est lorsqu'il n'y a plus de perceptions,
Qu'il n'y a plus de véhicule et que l'indicible [est atteint]. »
Quels sont les véhicules ? Il y en a quatre. Les noms d'instructions, les individus, le sens des instructions et les moments opportuns.

Il y a sept noms d'instructions.
1. l'Atiyoga
2. la complétude universelle
3. la dimension unique
4. la complétude totale sans confusion
5. la gnose spontanée
6. le déploiement spontané
7. le sceau universel (sct. mahāmudrā)

1. L'Atiyoga

Extrait du Ratnarasi-sutra :
« La germe cachée de tous les Éveillés
Est sans élaboration et sans réalité concrète
Elle n'a pas de nature et ne change pas
Elle est connue par le yogi. »
2. La complétude universelle (alias "dzogchen")

Extrait du Mahāsamājasūtra :
« Tout est contenu dans la nature des choses (sct. dharmatā),
C'est pourquoi cela s'appelle, la complétude universelle. »
3. La dimension unique
Extrait du Discours demandé par Nairātmya (sct. Nairātmyaparipṛcchāsūtra T.846, 1643; Toh. 173)[1]
« Les choses sont libres de toute élaboration,
C'est cela la dimension unique. »
4. La perfection sans confusion

Extrait du Discours du tathāgata caché (sct. Tathāgatācintyaguhyanirdeśa) :
« Les Éveillés enseignent le Dharma
vertueux au commencement,
vertueux au milieu,
et vertueux à la fin,
dont le signifié est bon,
dont le signifiant est bon,
et sans confusion.
[Le Dharma] est enseigné de manière complète et sans confusion. »
5. la gnose spontanée

Extrait du Buddhāvataṁsaka :
« Certains mondes
Sont transformés par des mots inconcevables
Mais le mot de l'espace ne change pas
C'est la gnose spontanée. »
6. Le déploiement spontané

Extrait du Discours sur le roi des absorptions (sct. Samādhirājasūtra) :
« Incapable d'agir, parfaitement apaisé,
Se déployant spontanément et indémontrable. »
Aussi extrait du Discours sur l'ornement lumineux de la gnose (sct. Jñānālokālaṃkāra) :
« L’interdépendance des causes et des circonstances,
De même que les pratiques graduelles,
Sont enseignés à titre de méthodes pour les ignorants
À la réalité qui se déploie spontanément
Comment pourrait-on s’entraîner graduellement ? »[2]
7. Le sceau universel

Extrait du Discours sur le verbalement construit (tib. gsung bkod pa’i mdo)
« Les choses concrètes (sct. vastu, bhāva) ne sont pas fabriquées par les sages
Les choses concrètes sont non fabriquées par nature
Si on les accède ainsi, c'est le sceau universel. »

***

[1] Colophon : rgya gar gyi mkhan po ka ma la gupta dang/ lo ts'a ba dge slong rin chen bzang po'i 'gyur. Volume mdo mang - pha

[2] Également cité par Gampopa dans le Joyau ornement de la libération

Texte tibétain en Wylie

yang theg pa gsum du med de/ theg pa gcig la gsum du btags par zad do/ yang nyon mongs ‘dul phyir chos kyi sgo mo ni// brgyad khri bzhi stong dag tu gsungs pa yang*// sangs rgyas kun gyi dgongs pa dam pa ni// dbyer med ngo bo nyid du gcig pa yin// nga yis bstan pa’i theg pa dgu po yang*// sems can kung gyi mthu dang mos par bshad// ‘di ltar thabs kyi mchog bstan ye shes la// rab tu zhugs pa’i phyir na ngas bshad do// zhes pa dang*/ yang ‘od srungs kyis gsol pa/ bcom ldan ‘das gal te/ sems [580] can mangpo’am tha da dpa de dag khams gsum nas byung ba de dag ni/ mya ngan las ‘das pa gcig gam/ ‘on te tha dad/ bka’ bstsal pa/ ‘od srungs/ chos thams cad mnyam pa nyid du khong du chus pas/ de ni gcig ste gnyis su med do// zhes pa dang*/ chos nyid mnyam pa nyid las mi gyo bar tha dad par bstan pa’i mdo las/ dper na nam mkha’i zla ba gcig la/ chu snod tha da dpa sna tshogs su snang ba bzhin/ theg pa chen po’i chos kyi dyings su gcig la/ gdul bya mos pa’i dbang gis theg pas na tshogs su snang ngo// zhes pa dang*/ lang kar gshegs pa las/ ji srid ‘du shes yod kyi bar// theg pa’i mtha’ la thug pa med// ‘du shes med par gyur tsam na// theg pa med cing brjod du med// ces gsungs so/ de lta bu’i theg pa de gang yin zhe na/ de la bzhi ste/ chos kyi ming dang gang zag dang*/ chos kyi don dang nam babs pa’o// chos kyi ming [581] la bdun/ a ti yo ga dang / rdzogs pa chen po dang*/ thig le nyag gcig dang*/ ma ‘dres yongs rdzogs dang*/ rang byung ye shes dang*/ lhun gyis grub pa dang*/ phyag rgya chen po’o//

1. a ti yo ga ni / rin po che’i phung po’i mdo las / sangs rgyas kun gyi gsang ba’i don / spros pa gcod cing dngos po med / rang bzhin med cing ‘gyur ba med / rnal ‘byor pa yis shes par bya / ces so //

2. rdzogs pa chen po ni / ‘dus pa chen po’i mdo las / thams cad chos nyid ngang du rdzogs / des na rdzogs pa chen po yin / ces so /

3. thig le nyag gcig ni / bdag med pas dris pa’i mdo las / chos rnams spros pa kun dang bral / de ni thig le nyag gcig yin / ces so /

4. ma ‘dres yongs rdzogs ni / de bzhin gshegs pa gsang ba’i mdo las / sangs rgyas rnams kyis chos bstan pa ni / thog mar dge ba / bar du dge ba / tha mar dge ba / don bzang po / tshig ‘bru bzang po / ma ‘dres pa / yongs su rdzogs par bstan pa’o // ces so /

5. rang byung ye shes ni / phal po che las / ‘jig rten khams ni la la dag // bsam gyis mi khyab tshig gyur kyang / nam mkha’ tshig par ‘gyur ba med // rang byung ye shes de yin no // ces so /

6. lhun gyis grub pa ni / ting nge ‘dzin rgyal po las / mdzad mi shes shing nye bar zhi / lhun gyis grub cing bstan du med / ces pa dang / yang ye shes snang ba brgyan gyi mdo las / rgyu rkyen rten ‘brel bshad pa dang / rim par ‘jug par bstan pa yang / rmongs pa rnams la thabs su gsungs / lhun gyis grub pa’i chos ‘di la / rim par ‘jug pa ga la yod / ces so //

7. phyag rgya chen po ni / gsung bkod pa’i mdo las / dngos po mkhas pas ma byas pa / dngos po rang bzhin ma bcos pa / rtogs na phyag rgya chen po yin / ces so /

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...