mercredi 28 septembre 2011

Sur la non production




La vacuité n'est pas un néant, la non production n'est pas la production de rien.
Le Bouddha s'explique dans la troisième section du Sûtra de l'entrée à Lankâ (T. 'Phags pa lang-kar gshegs pa'i theg pa chen po'i mdo S. Lankāvatāra sūtra).

De nouveau, Mahāmati interrogea [le Bienheureux]

 - Le Bienheureux a dit que tous les étants sont non produits et aussi qu'ils sont semblables à une illusion. Si le Bienheureux dit que tous les étants sont à la fois non produits et semblables à une illusion, ces deux propositions ne sont-elles pas en contradiction ?

Le Bienheureux lui répondit :
 - Mahāmati, si je dis que tous les étants sont à la fois non produits et semblables à une illusion, ce n'est pas une contradiction. Pourquoi cela ? Voici ma réponse. Quand on comprend que ce qui est produit (S. utpāda) et ce qui n'est pas produit (S. anutpāda) ne sont que des apparences cognitives, et que l'on voit (T. mthong) les choses extérieures, qu'elles soient réellement existantes ou non, comme non produites, Mahāmati, mes deux propositions ne se contredisent pas.

Mahāmati, c'est pour détruire l'argument partisan (T. phyogs) de la production à partir d'une cause des non-bouddhistes, que je dis que tous les étants sont semblables à une illusion et ne sont pas produits.

Mahāmati, les écoles non-bouddhistes confuses (T. glen pa S. jaḍa) par [leur croyance en] un agent (T. byed) affirment que la production a lieu à partir d'étants existants et non-existants et non qu'elle est causée par leur propre croyance en les diverses constructions mentales.

Mahāmati, moi je dis [que les étants] ne sont pas l'être, bien qu'ils existent et qu'ils sont non produits (S. anutpāda), bien que n'étant pas. C'est pourquoi, Mahāmati, j'utilise le terme « non-production ».

En outre, Mahāmati, quand j'enseigne en termes d'étants, c'est pour pouvoir identifier (S. parigraha) l'Errance, pour réfuter les nihilistes qui disent que l'Errance n'existe pas et pour que mes disciples sachent identifier les effets produits par leurs actes divers. Ainsi, l'utilisation du terme « étant » sert à l'identification de l'Errance.

Mahāmati, les individus non instruits croient en les universaux (S. lakṣaṇa) des dogmes déficients (S. ku-dṛṣṭi), ne voient pas la nature authentique des phénomènes telle qu'elle est et se fourvoient en appréhendant un soi et un autre (sujet et objet). Aussi, j'ai enseigné la nature illusoire des étants et je les ai enseigné comme des universaux, afin de détourner [les individus non instruits] [de [l’appréhension] d’une nature propre et d’universaux (S. lakṣaṇa) dans les étants.

Ceux qui ont une pensée qui penche vers les universaux (S. lakṣaṇa) des dogmes déficients d'individus non instruits et qui ne comprennent pas qu'il s'agit seulement d'apparences cognitives, croient que [les phénomènes] sont produits d'une cause, de conditions et d'un agent. C'est pour ces êtres confus (T. glen pa) que j'ai enseigné que tous les phénomènes ont une nature illusoire et onirique [en les traitant] comme des universaux.

A savoir, Mahāmati, que la vision telle quelle de l'état fondamental et authentique de tous les phénomènes est ainsi : elle ne s'applique qu'aux apparences cognitives de chacun.

 [Le Bienheureux] dit alors ces [vers] :
« La non production n'a pas de cause
Toute l'Errance se résume en les étants
Mais si l'on voit que les causes et les effets sont creux (T. gsog S. tuccha, rikta )
On ne les construit plus en universaux (S. lakṣaṇa). »

Texte tibétain Wylie :


yang blo gros chen pos gsol pa/
gang 'di bcom ldan 'das kyis dngos po thams cad ni ma skyes pa dang/ sgyu ma lta bu'o zhes kyang gsungs te/ bcom ldan 'das/ de skad du bka' stzal pa dngos po rnams skye ba med pa la skyu ma lta bur brjod na khyod kyi tsig snga phyi 'gal ba'i nongs par 'gyur gor ma chag /

bcom ldan 'das kyis bka' stzal pa/
blo gros chen po/ ngas dngos po rnams skye ba med pa la sgyu ma lta @158b bur brjod pa ni tsig snga phyi 'gal ba'i nyes par mi 'gyur ro// de ci'i phyir zhe na/ 'di lta ste/ skye ba dang/ skye ba med pa rang gi sems snang ba tzam du rtogs pa dang/ phyi rol gyi dngos po dang/ dngos po yod pa dang/ med pa las mi skye bar mthong bas na/ blo gros chen po/ nga'i tsig snga phyi 'gal ba'i nyes par mi 'gyur ro//

blo gros chen po/ de ni mu stegs byed kyi rgyu'i phyogs las skye ba gzhig pa'i phyir dngos po thams cad sgyu ma lta bur ma skyes pa zhes bya'o//

blo gros chen po/ mu stegs byed glen pa'i sde rnams ni dngos po rnams yod pa dang med pa las skye bar 'dod de/ rang gi rnam par rtog pa sna tsogs la mngon par chags pa'i rkyen las ni ma yin no//

blo gros chen po/ nga yi ni yod na'ang ma yin/ med na'ang mi skye'o// des na de'i phyir/ blo gros chen po/ skye ba med pa'i tsig nyid du brjod do//

yang blo gros chen po/ dngos por bstan pa ni 'khor ba yongs su gzung ba dang; med do zhes chad pa bzlog pa dang/ nga'i slob ma rnams las sna tsogs kyis skye ba'i gnas yongs su gzung ba'i phyir te/ dngos po'i sgra gzung bas ni 'khor ba yongs su gzung bar bya'o//

blo gros chen po/ byis pa so so'i skye po 'di dag lta ba ngan pa'i mtsan nyid la mngon par chags shing/ chos thams cad kyi yang dag pa ji lta ba @159a *// bzhin ma yin par mthong bas bdag dang gzhan la slu bar gyur ta re zhes sgyu ma lta bu'i dngos po'i rang bzhin dang/ mtsan nyid du bstan pas dngos po'i rang bzhin dang/ mtsan nyid rnam par bzlog ste/ byis pa so so'i skye bo'i lta ba ngan pa'i mtsan nyid du lhung ba'i bsam pa can rang gi sems snang ba tzam du ma rtogs pa/ rgyu dang/ rkyen dang/ byed pa las skye ba'i mtsan nyid du mngon par chags pa rnams glen pa'i phyir chos thams cad sgyu ma dang/ rmi lam gyi rang bzhin dang/ mtsan nyid du bstan to//

de la/ blo gros chen po/ chos thams cad kyi yang dag pa gnas pa ji lta ba bzhin du mthong ba ni 'di lta ste/ rang gi sems snang btzam la 'jug pa'o//

de la 'di skad ces bya ste/

skye ba med la rgyu yang med//
dngos pos 'khor ba kun sdud de//
rgyu las gsog dang 'drar mthong na//
mtsan nyid la ni rnam mi rtog/


Texte en tibétain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...