dimanche 22 novembre 2015

Se détacher de son identité, trouver la liberté


Le mahāsiddha Bhadrapa

Histoire de gourou Bhadrapa (extrait de l'Histoire des 84 mahāsiddhas).

Dans le pays de Maṇidhar, entouré de sa famille et de ses serviteurs, vivait un brahmane extrêmement riche dans un divertissement constant. Un jour, quand tout son entourage était parti faire leurs ablutions rituelles, il était resté seul à la maison. Un yogi authentique se pointa alors chez lui pour demander de la nourriture.

Le brahmane lui dit: "Comme tu es impur, ta présence vas polluer [cette demeure]. Si mon entourage rentre, il va t'expulser."
Le yogi lui demanda : "Comment serais-je impur ?"
Le brahmane : "Tu ne laves pas ton corps, tu es nu et te promènes avec une crâne en guise d'écuelle. Tu manges de la nourriture impure et tu es de caste inférieure. Sors vite de chez moi !"
Le yogi répliqua : "L'impur n'est pas tout cela, agir de façon négative en acte, en parole et en pensée, voilà ce qui est impur !" Ce n'est pas par des bains rituels qu’on lave les impuretés de la pensée, mais c'est en suivant les instructions d'un gourou que l'on s’en débarrasse. "

Il ajouta :
"La caste du véhicule universaliste (mahāyāna) est la meilleure
Point les castes de Seigneurs (kṣatriya) et de brahmanes
Les véritables impuretés du corps etc., ce sont les actes négatifs
Suivre les instructions d'un guide authentique
C'est les laver et trouver une pureté insurpassable
Ce n'est pas l'eau qui puisse laver [ces impuretés]
L'absence d'attachement est la meilleure écuelle et la meilleure nourriture
Point le lait, le fromage et le lait caillé (les trois substances blanches prescrites)."
Le brahmane adhéra à ces paroles et dit : "Pourrais-tu alors me donner ces instructions ?"
Le yogi répondit : "D'accord, mais donne-moi alors à manger."
Le brahmane opposa : "Si tu m'instruis ici, mon entourage ne vas pas apprécier. Ce serait mieux d'aller chez toi et de le faire là-bas."
Le yogi fit "D'accord, j'habite le charnier, va là-bas et apporte de l'alcool et de la viande de porc."
Le brahmane rétorqua : "Nous brahmanes, nous ne pouvons même pas prononcer les noms "alcool" et "viande de porc", alors pour ce qui est de "charnier"..."
Le yogi insista : "Si tu veux vraiment ces instructions, il faudra pourtant les y apporter."
Le brahmane : "D’accord, mais je ne veux pas venir le jour, seulement la nuit."

Le brahmane se déguisa pour acheter de l'alcool et de la viande de porc et se rendit au charnier pour les offrir au yogi. Le yogi en mangea et en but une partie, et les partagea ensuite avec le brahmane. Il l'initia et demanda au brahmane de lui présenter l'offrande du maṇḍala.

Afin de briser sa fierté d'appartenir à la caste de brahmanes, il ordonna au brahmane de balayer chez lui. Ce fut en guise d'enseignement de la vue symbolique. Lui faire replâtrer ensuite toute sa cabane fut en guise d'enseignement de l'observance (caryā) symbolique, et la couleur du plâtre celui de la méditation. Le fait que ces trois étaient uns, fut son enseignement symbolique du fruit.

Le brahmane saisit le sens de ces enseignements symboliques et comprit la nature illusoire des illusions du monde. Il rejeta le concept des castes et s'engagea dans ce yoga et le cultiva. Au bout de six ans, il trouva l'accomplissement de la mahāmudrā et fut désormais partout connu sous le nom de yogi Bhadrapa. Il consacra toute sa au vie bien des êtres et partit au khecara ensemble avec 500 disciples.

Ce fut l'histoire de gourou Bhadrapa.


Texte tibétain en Wylie :

gurubhadrapā'i lo rgyus ni/

de'i yul ma ṇi dhar zhes bya ba la/ yul de na bram ze zhig la 'khor dang longs spyod kyi 'byor pa dpag tu med pas de dus rtag tu sems g.yeng ba dang bcas te gnas so

dus gcig gi tshe 'khor kun phyir khrus la song nas rang nyid gnas khang na 'dug pa'i gam du legs par sbyangs pa'i rnal 'byor pa zhig 'ongs nas zan bslangs pas/ bram ze na re/ khyod mi gtsang bas bdag gi gnas 'bags 'gro zhing/ bdag la 'khor dang mi kun gyis 'phya 'ong bas phyir song zhig zer ba la/ rnal 'byor pas mi gtsang ba ci la zer gsungs pas/ bram ze na re/ lus khrus ma byas pa gos med pa snod thod pa thogs pa/ zas 'bags par za ba rigs ngan pa la zer bas myur du song zhig zer ba la/ rnal 'byor pas mi gtsang ba de ma yin/ lus dang ngag dang yid rnams mi dge ba dang bcas pa mi gtsang ba yin la/ lus la khrus byas pas sems kyi dri ma dag pa ma yin/ bla ma'i gdams ngag gis sems kyi dri ma bkrus na gdod dag pa yin no

yang gsungs pa/ 

theg chen rigs ldan mchog yin la
rgyal dang bram ze de lta min
lus sogs dri ma mi dge ba
brgyud ldan bla ma'i gdams pa yis
bkrus na gtsang ba bla na med
chu yis bkrus pa de lta min
zhen med snod dang kha zas mchog
dkar gsum la sogs de lta min

zhes sogs gsungs pas dad par gyur nas/ bram ze na re/ khyod kyis bdag la de'i gdams ngag cig byin cig zer bas/ rnal 'byor pas 'o na bdag la zan byin cig

de ltar bya'o smras pas/ bram ze na re/ 'dir bdag chos nyan na 'khor dang mi kun mi dad pas/ khyod gang du bzhugs pa der bdag mchis na/ nyid gang du bzhugs/ zer bas/ nga dur khrod na 'dug gi der chang dang/ phag sha khyer la shog

byas pas/ bram ze na re/ nged bram ze rnams chang dang phag sha'i ming yang 'don mi rung na 'khur du ga la rung/ zer bas/ rnal 'byor pas gdams ngag dgos na khyer la shog gsungs pas/ bram zes smras pa/ nyin par mchir mi 'tshal bas mtshan ma de ltar mchi'o zhes zer te/ bram ze des rang rtags bsgyur nas tshong dus su phyin te/ chang dang phag sha nyos nas dur khrod du phyin nas rnal 'byor pa la drangs pas/ rnal 'byor pas rang gis kyang gsol/ bram ze la yang byin nas byin rlabs 'pho ba'i dbang bskur mdzad de/ bram ze la maṇḍyal 'bul du bcug

bram ze de'i rigs kyi nga rgyal bcag pa'i don du phyag dar byed du bcug nas lta ba'i brda bstan la/ gnas der zhal zhal byed du bcug nas spyod pa'i brda bstan/ zhal zhal de'i kha dog ni sgom pa'i brda' yin/ de gsum gcig tu gyur pa ni 'bras bu'i brda yin no

gsungs pas/ gong gi brda de rnams kyi don yang rtogs/ snang srid 'khrul pa'i rnam 'phrul du shes/ rigs kyi rnam rtog thams cad dor te/ rnal 'byor la zhugs te bsgoms pas/ lo drug na phyag rgya chen po'i dngos grub thob ste/ rnal 'byor pa bha dra pā zhes phyogs thams cad du grags so

'gro don mdzad de mthar 'khor lnga brgya dang bcas te lus de nyid kyis mkha' spyod du gshegs so

gurubhadrapā'i lo rgyus rdzogs so/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...